Limogne en Quercy-Vaylats: 17 km

Classé dans : Via Podiensis | 0

L’étape

De Limogne en Quercy à Vaylats, il n’y a pas beaucoup de kilomètres et  nous profitons de chaque pas dans ce Quercy magnifique.

Cette période d’avril est très agréable pour marcher sur le chemin de Compostelle.

Ainsi, nous arrivons très vite à Varaire pour prendre un rafraichissement sur la place…Il y avait beaucoup de randonneurs…Dans le doute, j’ai téléphoné au couvent de Vaylats...complet…en insistant, ils nous ont trouvé une place…Le couvent a été racheté par un groupe immobilier.Il a été restauré et depuis mon dernier passage à perdu, un peu, de son charme. Néanmoins, nous avons été accueillis par un couple d’hospitaliers charmants. Nous retrouvons Patricia avec joie avec qui nous partageons notre chambre.

A noter, un grand parking pour garer sa voiture.

A noter aussi, un nouveau service de la malle postale qui aurait pu nous descendre la voiture de Conques.

C’est la navette de la malle postale qui nous remontera demain sur Conques.

On attend avec impatience les prochaines vacances pour continuer notre pérégrination sur le chemin de Saint Jacques.

 

Gréalou-Limogne en Quercy 28 km

Classé dans : Via Podiensis | 0

L’étape:

Que l’étape Gréalou-Limogne en Quercy est longue et belle, à croiser dolmens sur le plateau des Causses, à longer les truffières, à parcourir des chemins ombragés… une nature olfactive qui vous dope et  vous nettoie de la pollution urbaine. 

Puis nous arrivons à la bifurcation. Lors de mon dernier passage, j’avais pris le GR65…Je crois que je n’en garde pas un grand souvenir. Je me rappelle d’un chemin de chèvres…dans une sente de calcaire.   C’était beau mais je ne voyais que mes pieds douloureux…Cette fois, nous sommes partis sur  le GR65 A. C’est une option intéressante, plus facile, plus verte ( en avril, tout est vert) mais qui nous fait contourner le village de Cajarc.Nous avons dû retourner sur nos pas pour rejoindre le centre du village.

Cajarc

 

Cajarc vu de Gaillac
De loin, Cajarc et le Lot

 

mais quand même , prendre son petit déjeuner sur la place de Cajarc, faire ses emplettes pique-nique…quel plaisir …Pays de Sagan, Pompidou et Coluche…(même s’il était d’un village à côté)

Gaillac

Le chemin est modifié et nous fait faire une petite boucle pour éviter la route. La prochaine fois, je continuerais sur la route…il faut savoir ruser pour avancer. Nous surplombons le Lot. 

On longe le lot, on le surplombe à Gaillac et on grimpe…je ne vous cache pas qu’on à un peu souffert…le cagniard était au rendez-vous.

En avril, le chemin n’est pas encore vraiment en service. Les points d’eau sont fermés. Je me suis laissée surprendre. Les 6 km qui vont suivre ont donc été un tantinet difficiles…sans eau et sans ombre…

Pause  baba cool à Saint Jean de Laur ( enfin de l’eau) et  et on arrive à Limogne en Quercy .

Hébergement

J’ai choisi le même gîte qu’en 2015: la maison du chemin. Les valeurs sûres …Accueil pèlerin par Marie et Yves, c’est propre, c’est agréable, c’est convivial . Au fourneau , Yves qui nous régale.

EnregistrerEnregistrer

Figeac-Gréalou

Classé dans : Via Podiensis | 0

Une belle montée après Figeac !

Faycelles

Le village est un peu vide en cette période  donc pas de café sur la place au soleil…pour faire vacances…néanmoins le village est très bien restauré.

Béduer

En principe , le chemin évite Béduer et c’est tant mieux car s’il fait chaud, il y a une belle montée  sur la route…mais c’est dommage car le village est joli et nous permet de voir le château. C’est de Béduer que l’on prend la variante par le Célé…Aux dires des pèlerins qui l’ont fait, cette variante est tout simplement magnifique….Encore un chemin à découvrir!

Nous voulions manger un sandwich, grignoter un bout …pas de sandwich madame, me répond la serveuse…plat du jour…confit de canard, pommes salarrdaises, dessert….comment vous dire…nous avons eu beaucoup de mal à repartir….heureusement nous n’avions pas beaucoup à marcher pour rejoindre mon gîte, l’un de mes coups de coeur du chemin… 

Gréalou

Premier village du causse. Il y a une église romane que je n’ai jamais visitée…

Livinhac-Figeac:25km

Classé dans : Via Podiensis | 0

Une nouvelle journée et toujours ce plaisir indescriptible de marcher, d’humer la nature…les petits villages s’égrennent…Les chemins boueux ralentissent notre marche.

Chapelle de Guirande

La chapelle de Guirande m’émerveille toujours…

Après une longue période le long d’une départementale sans réel charme et sans ombre (à éviter de le faire en plein cagnard !), on passe par Saint Félix puis on arrive à Saint Jean Mirabel.

Je gardais un très mauvais souvenir de l’entrée dans Figeac de mon pèlerinage précédent et un peu par hasard, j’ai pris un autre chemin par Seyrignac.

Chemin pourtant balisé, très agréable qui descend un peu sec, en bleu sur le miam miam dodo, il débouche sur le Célé et le camping…et sur le gîte le chemin des Anges.

Une bonne douche puis une visite de cette charmante ville historique. Musée Champolion fermé le lundi…dommage…puis délicieux repas dans une brasserie, le Seth, rapport qualité -prix imbattable, un très très bon vin nous a été conseillé…on ne va pas maigrir !

Conques – Livinhac : 24 km

Classé dans : Via Podiensis | 0

Conques

Pour cause de grèves de train, nous rejoignons Conques  en voiture.

Maintenant, le parking est payant : 4 euros l’abonnement pour l’année. Ce qui nous permet d’abandonner notre voiture pour la semaine.

Nous dormons à l’abbaye des Prémontrés ( Prémontrés comme la bière Leffe brassée par les prémontrés…) Et comme toujours, la magie opère, le choc émotionnel devant la beauté des offices, dans ce lieu exceptionnel. Ne loupez aucun office ! Allez écouter Frère Pierre-Adrien !

Pour une première journée de reprise, ce fut une longue journée.Dans le brouillard, nous avalons cette première grimpette.

Pour cette étape, il nous est proposé deux chemins. Le GR65 , que nous prenons nous mène sur un plateau très plaisant.J’avais pris lors de mon dernier passage en 2015, la variante qui nous permettait de rencontrer à  Prayssac le folklorique Jean Luc qui vous chante Ultrëia…

Le brouillard se lève, le soleil sèche la rosée…on se dirige vers le soleil…

Encore une fois, j’évite Decazeville. Après tant de beauté, la ville n’attire pas spécialement!

On couchera Au Gîte la Magnanerie à Livinhac le haut.

 

merci et retour

Classé dans : Via Podiensis | 0

Et voilà 10 jours sur le chemin, 10 jours de marche en compagnie de mon mari à regarder attentivement les beautés du chemin…

J’ai une indéfectible passion pour ce chemin qui me remplit d’enthousiasme  et d’énergie , de beauté et de bonté.

Cette année, chaque pas fut du bonheur, chaque rencontre un instant de grâce….

Je vous remercie tous…

Merci Jeanne. Nous avons commencé ensemble au Puy et nous nous sommes quittés à Saint Côme…J’ai aimé ton enthousiasme à trouver la nature belle , à admirer la beauté dans l’infinément petit comme dans l’infinément grand. Prends soin de toi.

 

Merci Andréa et Elisabeth…Ni mon piètre niveau d’anglais et d’allemand ne nous ont empéchées de communiquer

Andréa  que ton chemin soit rempli de belles rencontres, d’émotions, de bonheurs petits et grands et embrasse Saint Jacques pour moi.

It was so nice to meet you.

 

Merci Juliana et Cinzia pour vos sourires. C’était chouette… e era  molto simpatico di ritroversi nelli picoli villagie.

Merci Ingrid …le chemin te donnera l’énergie dont tu as besoin. Que de beaux échanges…

Et puis, il y a eu aussi des rencontrers plus fugaces :

Philippe le militaire qui prépare son expé en Argentine, Marie Claude qui m’a appris à tricoter une torsade en plein Aubrac, les jumeaux William et Matthias de 12 ans et leur papa ( vous étiez formidables tous les 3 et aurais bien aimé continuer à marcher avec vous…)

Marcus and his wife…It was really so nice to meet you. The good wine made me say stupid things…Sorry Marcus…Enjoy The Podiensis way…I really hope to see you again…Buon camino until Saint Jean Pied de Port

A vous tous, Buon camino et à bientôt.

  • Espalion
  • Espalion
  • Eglise de Perse
  • la Pyrale
  • le lot a Espalion

Saint Côme – Estaing: 20km

Classé dans : Via Podiensis | 0

Le temps se réchauffe !
Nous sommes passés par le haut … très bel itinéraire…dans les sous bois…
Halte à Espalion … puis on continue
Sur le chemin force est de constater le désastre de la pyrale qui dévore tous les buis!
Les asticots pendouillaient, les papillons volaient de partout et surtout on les attendait dévorer les buis.
La petite église de Bessuéjouls une petite merveille du 11eme
Halte à l’hospitalité Saint Jacques. Très bon accueil

 

 

 

 

 

 

 

  • Délicieux déjeuner
  • Domerie d'Aubrac et sa vieille tour

Aubrac : 25 km

Classé dans : Via Podiensis | 0

Du bonheur, de la beauté transcendante
Que dire … rien faut le faire car la France est si belle !
Arrêt à Nasbinal , pour manger un copieux plat du jour du pèlerin qui ne pourra plus marcher après à 10 euros ! Et on continue , un peu lourdement, vers Aubrac !
Ce soir, nous coucherons dans un gîte communal qui se trouve dans une tour de 14 ème… bof pas top top ! Mais on l’a fait!
J’ai retrouvé mon amie chinoise!

 

 

 

 

 

 

  • vers Bigose
  • Vers Bigose
  • Ferveur
  • Jour de Marché

Bigose – Les Quatre Vents : 17,6 km

Classé dans : Via Podiensis | 0

Nous avons passé un moment agréable au gîte de Bigose
Nous sommes partis à 7 heures pour profiter de la fraîcheur.
Halte à Aumont pour le breakfast copieux sur la place du marché au dessus de la route et on repart
Passage sous un pont rempli de graffitis pseudo- philosophiques… moi cela me fait bien rire !
Petits villages charmants, les belles vaches de l’Aubrac que l’on ne veut plus manger!
La vie est belle.
Il commence à faire un peu chaud et la forêt de pins sent bon

Quelle bonne idée de s’arrêter au gîte des 4 vents pour débuter l’Aubrac au petit matin. Lors de mon précédent pèlerinage, traverser le plateau de l’Aubrac l’après midi avait été une épreuve…

 

 

Bigose : 15 km

Classé dans : Via Podiensis | 1

Tout va bien . Le temps est agréable pour marcher !
On continue notre promenade.
Nous passons par Saint Alban de Limagnole et direction Aumont sur Aubrac
Pour moi, tout va bien ! L’entraînement est là! Même pas mal! Je profite d’un chemin déjà parcouru dans de mauvaises conditions et en apprécie chaque instant.
Idem pour mon mari en dépit de quelques petites douleurs aux pieds!
On s’arrête dans un très beau gîte ce soir., à 6 km d’Aumont et je sais que nous allons nous régaler… la vie est belle!

 

 

Bigose : Les granges de Bigose

Classé dans : hébergements Podiensis, Via Podiensis | 1

C’est une halte pas très Compostelle…C’est un cadeau pour nos trente ans de mariage…c’est beau, élégant, chic, gastronomique…bref je l’avais repérer…j’aime cette adresse. Les chambres sont belles mais vous trouverez également un gite avec des dortoirs. Le bémol c’est l’absence de machine à laver pour les randonneurs/pèlerins…Bref , les Granges de Bigose , une halte méritée

Les Faux : 16 km

Classé dans : Via Podiensis | 0

Qui va piano va sano
Le nez en l’air, nous continuons notre promenade.
Montée au col du Sauvage à travers la forêt pour surgir sur le plateau de la Margeride.
Toujours aussi grandiose !
Petite halte gastronomique au Sauvage… je doute que nous maigrissions tant que nous mangeons bien…
Puis descente sur Limagnole.

En cette fin de mois de juillet, il y a un peu de monde.Je ne prends pas le risque d’errer de village en village pour trouver un lit ! Les gîtes sur le chemin étant complet, nous nous orientons sur un gîte en dehors du chemin….au hameau des Faux.

Après un interminable chemin, nous arrivons à l’Oustal de Parent.

 

 

 

Monistrol – Le villeret d’Apchier : 23 km

Classé dans : Via Podiensis | 2

Le temps est frais. L’orage tourne autour.
Une grande montée après Monistrol , très longue que nous avalons rapidement..

Visite La chapelle de la Madeleine creusée dans la roche.
Le paysage est beau. Il fait froid mais je préfère ce temps à la canicule de 2015…
On s’arrête à Saugue pour une bonne omelette , petit café restaurant  très sympa : le petit chez soi

L’après midi : Clauze, et Le Villeret d’Apchier
On arrive au gîte . Je vous en dirai plus demain !
Bruno est un peu  » escaranché » ( expression familiale qui signifie qu’il a un peu mal de partout!)
Moi, je suis tellement heureuse de partager mon chemin avec mon homme!

 

 

 

 

  • Voie Podiensis
  • Voie Podiensis
  • Voie Podiensis
  • Voie Podiensis
  • Voie Podiensis
  • Mousse et granit
  • Voie Podiensis
  • Voie Podiensis
  • Voie Podiensis: Privat D'Allier
  • Voie Podiensis
  • Voie Podiensis de l'église de Saint Privat
  • Voie Podiensis
  • Voie Podiensis avant d'arriver à Monistrol
  • Voie Podiensis l'entrée de Monistrol

Monistrol d’Allier: 15km

Classé dans : Via Podiensis | 0

Quel temps aujourd’hui. Il pleut. Et j’apprécie cette pluie qui rafraîchit et qui exhale les odeurs de la terre et des fleurs.
Le chemin est magnifique et nous prenons le temps, le temps  d’admirer ces chapelles d’une beauté intemporelle ,d’une émotion esthétique que nous restons sans voix comme sidérés par le poids du passé…
Saint Privat d’Allier, Rochegude…
Nous sommes accompagnés de Jeanne ( c’est son prénom français car elle est d’origine chinoise de Mongolie )une adorable personne .j
Et puis cette descente sur Monistrol que j’appréhendais pour m’y être affalée méchamment en 2015… finalement rien de méchant …Chance aussi d’avoir une messe… c’est rare !
Tout va bien. On est toujours aussi heureux. Je crois que cela vide bien la tête de mon homme.

Hébergement : Le repos du pèlerin

 

 

 

Belle rencontre

Le Puy -Montbonnet: 17 km

Classé dans : Via Podiensis | 0

L’idée est que mon mari se repose. Donc piano piano

Il y a du monde ce matin à la bénédiction de 7 heures à la cathédrale
Je lui avais dit rendez vous à 7h30 …ce fut plus long car nous avons commencé à 9 heures.

On s’arrête dans un bistrot pour une  longue pause casse croûte .Ce sont les vacances et on prend notre temps!
À 14 heures nous sommes au gîte de Montbonnet. Super gîte!
Mes pieds sont douloureux remise en route difficile… Bruno quelques douleurs

 

Rocher Saint Michel d'aiguilhle

Le Puy en Velay: bis repetita

Classé dans : Via Podiensis | 0

Le Puy en Velay

Quand on aime, on ne se lasse pas! Toute l’année j’ai pensé au chemin!  puis cette proposition à ma moitié : tu ne veux pas te changer les idées, recharger les batteries…
Et nous voilà ce samedi 22 juillet 2017 au Puy en Velay ,après avoir pris métro, train et car,au séminaire Saint Georges uste à côté de la cathédrale déposant nos sacs à dos.
Très bon endroit pour débuter le chemin et visiter la vieille ville.Pratique pour la messe du matin…

Moi, j’aime le Puy .La vieille ville est jolie, ses ruelles, ses hôtels particuliers et surtout cette magnifique église de L’archange Saint Michel…sur son piton volcanique. 
Saviez-vous que c’est le  4ème monument préféré des français ?

Cette chapelle de mille ans est particulièrement belle car elle  mélange  l’art islamique et roman.

C’est bon , je suis sur le chemin et mon cœur se remplit d’émotions,je revêt ce sourire béat … je suis heureuse
Tout commence bien…

 

 

Étape 33: Roncevaux

Classé dans : Via Podiensis | 0

Ultime étape de la voie Podiensis
Ce matin, départ à 7 heures dans le brouillard. Des pèlerins surgissent de partout. Des pèlerins pressés, qui marchent vite…
Cela monte sec tout de suite.
Le quatrième âge me double allègrement…avec une pointe de fierté me semble-t-il !
Holà! Buen Camino !
De cette étape interminable et mémorable , nous n’avons rien vu ou plutôt rien vu de ce qu’il fallait voir!
Mais on a vu une montagne mystérieuse enveloppée de sa brume .C’était très beau !
Roncevaux pour la Saint Jacques, patron de l’Espagne, c’est fantastique. Peut être plus fort que Conques
A l’arrivée, parmi les derniers, un immense accueil de pèlerins, 200 voire 250 !
Messe très belle

 

Étape 31: Aroue- Ostabat

Classé dans : Via Podiensis | 0

Quelle merveilleuse journée…
De beaux paysages, de belles églises, un beau chemin passant dans de magnifiques forêts…
Sans doute une des plus belles étapes de la voie Podiensis.
Des coups de cœur : La Chapelle Olhaïby, , La Chapelle d’Harambeltz rachetée par 4 familles pendant la révolution, chapelle du 12ème, Ostabat avec la venue deThomas et Claire qui m’a réjouie, rebooster… Vous me manquez tous !
Petit gîte sans prétention et petit repas pèlerin …

 

Étape 30: Soulevade-Aroue

Classé dans : Via Podiensis | 0

En fait, nous sommes à quelques km d’Aroue

Passage à Navarenx : petite ville fortifiée
Nous sommes en pays basque
Le chemin emprunte des petites routes, des chemins entre des cultures
De plus en plus , Nous trouvons de petites haltes pour pèlerins qui nous proposent de l’eau fraîche, des gâteaux…sur la photo suis pas souriante car j’ai perdu mon béret! Et de plus, Je me suis trompée de chemin en rajoutant des km inutiles!

Arrivée tardivement au gîte Bellevue

 

Étape 29 :Pomps-Soulevade

Classé dans : Via Podiensis | 0

Belle et longue journée
De fortes montées,de fortes descentes, du goudron et d’adorables chemins, des biches , des lapins , beaucoup de pèlerins et beaucoup d’ampoules!
Physique
Passage à Castillon avec un belle église , une petite messe surprise , des grands mères enchantées de nous voir jacassant en patois béarnais et un monsieur l’abbé haut en couleur…
Arrivée à Sauvelade à 2 à l’heure en ayant la ferme intention d’arrêter
Gîte formidable, accueil formidable repas bio
Arrêter ? Non j’en ai jamais eu l’idée 🙂

 

 

Étape 28 :Pimbo- Pomps

Classé dans : Via Podiensis | 1

Merci Saint Jacques pour cette belle journée fraîche , sans soleil…l’étape aurait pu être difficile sous la canicule !
Beaucoup de goudron,de belles grimpettes… De belles églises …
Ce soir nous sommes au gîte communal de Pomps:15 pèlerins… On commence à voir plus de monde
On avance et en perspective samedi Otsabat , dimanche Saint Jean Pied de Port et lundi … L’Espagne.

 

Étape 27 : Aire sur Adour -Pimbo

Classé dans : Via Podiensis | 2

 

Départ à 6h 30
Fraîcheur, joli chemin jusqu’à Miramont.
Petit casse croûte, pause pieds et à 11h30 les derniers kilomètres
Il me semblait important de finir avant que le soleil soit au zénith pour ne pas être accablée par le soleil … Mais à 11h30 il fait déjà 37°.
Je finis mon étape à Pimbo.
Tout petit village avec une église du 13eme de toute beauté.
Nous sommes au gîte communal.
18 euros la demi pension : soupe pâtes bolo!

Il m’a été confié l’existence d’un gîte avec une piscine pour les moins pèlerins…mais bon…en pèlerinage, on fait spartiate !

 

Étape 26 :Lelin Lapujolle- Aire sur Adour

Classé dans : Via Podiensis | 2

Toute petite étape à la fraîcheur à travers les champs de maïs, les vignes
Arrivée à Barcelone sur Gers puis longue entrée dans la ville.
Nous sommes partis à 7heures et avons marché 4 h mais déjà le soleil tape fort.
Nous n’irons pas plus loin . De toute façon il y a de très belles choses à voir à Aire sur Adour
Margaux m’offre un bon repas : confit frites!
Nous nous arrêtons au premier gîte sur la route.Un ancien couvent…
Le gîte est grandiose , nous regrettons pas les quelques euros supplémentaires dépensés

 

Étape 24: Montréal sur Gers Manciet

Classé dans : Via Podiensis | 0

Encore une belle étape en passant par Eauze
Tout va bien .Matin très frais et après midi très chaude
Margaux très en forme
Nous marchons avec un groupe : les canadiens Louise et Michel, Mattias le danois qui vient d’Oslo Et Fred de Toulouse qui nous quitte
27 km de parcouru puis on voit apparaître au loin les Pyrénées .
Arrivée à 16h à Manciet
Messe
Gîte super

 

Étape 23: condom Montréal sur Gers

Classé dans : Via Podiensis | 0

La chaleur est revenue… Nous décidons de couper l’étape en deux pour reposer les pieds qui commencent à chauffer.
Étape à Montréal sur Gers. C’est tout mignon
Il y a beaucoup de pèlerins et de tous les pays !
C’est très sympa
On est tous sous le choque de ce nouvel attentat
Nous mettons des petites bougies dans les églises que nous rencontrons …
Encore un gîte au top: le gîte des remparts
17 euros la nuitée et 9 € le repas confit de canard …

 

 

Étape 21 : Miradoux – Lectoure

Classé dans : Via Podiensis | 0

Nous quittons « Bonté Divine  » avec regret après un bon petit déjeuner…
Sur la place… Suis attirée par une belle maison… Comme les maisons sont belles dans le Gers ! J’y aurai bien vu ma famille dedans!

Beau chemin, temps très frais , pas alerte, rythme rapide… Trop rapide car à 13 h nous étions arrivés à l’étape !

On en profite pour se reposer , soigner les pieds

 

Étape 20: Malause-Miradoux

Classé dans : Via Podiensis | 0

Départ à 7 heures 30 pour éviter la canicule!
Mais ce matin, il pleuvait…et il a plu jusqu’à 12h
Le temps nous a permis de tester nos chaussettes imperméables , les super sealskinz…
Testé et approuvé sauf qu’après 6 heures de marche ,le pied macère un peu …donc ampoules pour Margaux….
Testé aussi nos nouvelles membranes imperméables -respirantes : très efficaces
Nous avons longé le canal de la Garonne et sommes arrivées à Auvillar .
Coup de cœur pour Saint Antoine du pont d’Aratz
Cité templière de toute beauté, belle église du 12ème
25km parcouru : beaucoup de routes goudronnées

Gîte à Miradoux et quel gîte : accueil plus que sympa,lieu magnifique, repas délicieux …. »Bonté divine » c’est le nom du gîte ,que c’était formidable.

 

Étape 19 : Moissac -Malause

Classé dans : Via Podiensis | 2

Et c’est reparti sur la voie Podiensis
C’est année Margaux m’accompagne jusqu’à Saint Jacques …
J’ai quitté la canicule de Lyon pour retrouver un temps tout à fait supportable.
Petite mise en jambe le long du canal de la Garonne pour aller coucher dans un petit village à 10 km de Moissac

C’est lundi, tout est fermé, pas un pèlerin à l’horizon et le gîte en face du bureau de tabac …un peu tristounet!

 

Étape 18: Lauzerte-Moissac

Classé dans : Via Podiensis | 4

Très bel accueil du camping le grenier des cœurs.
Nous avons planté notre tente entre des yourtes.
14 euros l’emplacement pour 2. Sanitaires vieillots mais propres. Repas frugale.
Le sac de Margaux trop lourd, nous avons utilisé un service de portage de bagages. Cela soulage quand on est fatigué !efficace les transports Claudine.
7 euros le service!

Le chemin est très beau, varié.nous passons devant de belles chapelles du 12 ème.
Margaux boitouille. Elle est en basket!
Je ressens une douleur au pied! Bizarre! Je me croyais vaccinée.
Traversée d’un village pas trop chouette: Durfort Lacapelette. En fait l’étape va être moins agréable à partir d’ici.
Malgré les beaux platanes qui longent la départementale, probablement les marques du passage des troupes de Napoléon ( à vérifier dès mon retour), l’étape va se terminer en calvaire. Du goudron, de la route et une interminable entrée dans Moissac.
Mais quelle récompense une fois arrivée, une merveilleuse abbatiale.
Le gîte La petite Lumière , tout en haut de la ville, nous accueille et nous posons notre tente dans leur jardin
Quelle belle vue! Fantastique accueil comme on les aime.

Cela sera ma dernière étape.La suite l’année prochaine.
J’aurai parcouru 400 km. Il m’en reste 317 pour finir la voie Podiensis.
Mes devoirs familiaux m’appellent. Je pense que Moissac est une belle fin d’étape.

 

Étape 17: Lascabanes -Lauzerte

Classé dans : Via Podiensis | 2

Deuxième jour pour Margaux et des ampoules à tous les doigts de pieds et le sac trop lourd lui a cassé le dos!
Cette journée n’a pas été une journée facile.
Et pourtant le chemin était beau, la petite pluie rafraîchissante. On arrive à Montcuq sans fatigue.
Quel beau village, quel accueil pour les pèlerins.Un véritable coup de cœur.
Un prêtre disponible pour eux et… Mon tampon du diocèse !chouette padre !

A Montlauzun cela monte, cela monte sec…il y a une corde pour nous aider! Mais on dérouille. Puis on marche dans une belle forêt. Très beau chemin l’après midi.
René, agriculteur en retraite, nous accompagnera jusqu’au camping. Margaux ne peux plus avancer. ‘Nous faisons l’économie de 3km. Ils sont super sympa les gars du Tarn et Garonne.
Nous avons fait 20 km . Il est 18h . On va dormir!

 
  • Processed with Moldiv
  • Processed with Moldiv
  • Processed with Moldiv
  • Processed with Moldiv

Étape 16 : Cahors -Lascabanes

Classé dans : Via Podiensis | 3

Margaux m’a rejointe sur le chemin.
Premiers pas à 8h30.pause café à la gare où nous retrouvons., par hasard, les sœurs de Belgique.
C’est fort amusant cette nouvelle rencontre!
Puis traversée du Pont Valentré.
Et puis cela démarre sec, un peu de plateau et cela grimpe encore jusqu’à Labastide-Marnac.
Nous avons fait une huitaine de km selon le miam miam dodo , une dizaine selon le Michelin et onze selon le patron du restaurant.
Repas du randonneur! Je préfère le repas du pèlerin!
Dilemme du jour: Margaux porte un sac trop lourd! Que faire ? Marcher doucement avec la tente et s’épuiser? Ou marcher plus vite et aller en gîte , mais formule moins économique!

Après un bon et copieux repas, nous repartons.
Marcher avec Margaux, c’est que du bonheur! Fous rires ,chants scouts et chants mili… Nous n’avons pas vu le temps passé, ni senti la chaleur… Arrivée à 16h à Lascabanes à 10 km de Montcuq.
Un première journée de 22 km .
Les pieds sont douloureux comme d’habitude. Margaux a une ampoule.
Étape dans un gîte d’étape. Nous prenons que la nuit avec un petit déjeuner par souci d’économie.
Nous allons renvoyer la tente. Les places de camping sont à 10 euros par personne donc aussi cher qu’un gîte communal à 12 euros.

 

 

 

 

  • Processed with Moldiv

Étape 15: Vaylats à Cahors

Classé dans : Via Podiensis | 0

Quel bel accueil de l’hospitalière de Vaylat.
Nous sommes partis au rythme de la chanson des pèlerins de Compostelle. Ultreïa!
Cette chanson donne la patate.
Et pour cette journée de 25 km , les deux sœurs belges Patricia et Béatrice ont
accepté que je partage leur chemin.
Si bien qu’en papotant, les kilomètres ne se sont pas sentis.
Parties à 8 heures, nous arrivâmes à 15 heures avec une pause d’une heure !
Joli chemin ombragé, température nettement moins chaude,long plateau avant une longue descente sur Cahors.
Je retrouve Margaux à l’Auberge de jeunesse..auberge très décevante , vieillotte, annoncée à 12 euros la nuit puis finalement payée 16 euros.

C’était la Saint Jacques aujourd’hui. Belle messe des pèlerins, bénédiction et Ultreïa …beau départ sur le chemin pour Margaux.
Et puis c’est la fin du chemin pour mes copines du camino. Pour arroser cette rencontre et ce départ, nous nous offrons une belle et copieuse salade du Quercy avec un petit verre de Cahors.petits plaisir du chemin.

Merci encore à Patricia et Beatrice pour leur entrain et énergie. Ce fut une belle et sympathique parenthèse.

 

 

 

Étape 14 de Limogne en Quercy à Vaylats

Classé dans : Via Podiensis | 2

Chaque jour , j’avance un peu plus…
Quelle belle halte à Limogne au gîte La maison en chemin. Comme à la maison .
Adresse que je vous conseille si vous passez dans le coin.
Petite étape pour se reposer : belle promenade, beaux sentiers parmi les biches , petits murets de pierres et que 15 km pour atteindre le couvent des filles de Jésus à Vaylat.
Une petite sieste sur un banc à Bach, une petite bière à Vaylat . Le chemin avait un petit goût de vacances aujourd’hui.

Au couvent , je retrouve mes sœurs belges fort sympathiques!
La communauté est un peu vieillissante !
L’endroit est beau.
Le repas …monacal !
Les pieds toujours aussi douloureux…mais youpi demain Margaux arrive.
21 km à faire au pas de course ! Les sœurs belges vont me motiver!
On marche quand même mieux à deux.