Le chemin par petit bout: Eauze – Nogaro

Classé dans : Via Podiensis | 2

La gorge nouée , nous revenons sur Eauze. L’an dernier disparaissait belle maman… un peu trop subitement… le sentiment que nous n’aurions pas dû être là, sur le chemin, en pleine canicule…. nous avions commencé à Lectoure et je n’ai pas pris le temps d’écrire mon journal de marche…. et je ne le prendrais pas… un souvenir désagréable…

Avec impatience voire fébrilité, j’attends les jours de vacances de mon homme. Partir sur le chemin avec lui … c’est confortable ! Pas de bivouac, pas de diète… pas de journée marathon… un sac tout léger…des petits restaurants, des omelettes à 10 heures, des petits cafés sur de jolies petites places… un petit air de dolce vita… pas très pèlerin… mais cela ne me déplaît pas… des vacances !

Pas facile de reprendre à Eauze. Étant à Bayonne pour attendre la naissance du troisième de mon troisième…. donc un train Bayonne – Pau et un car , le Pau Agen… Monsieur Bayrou.. c’est bien nul la signalétique de vos cars! On l’a eu de justesse… et un hébergement à Eauze à la Grange chez MarieFrance..

Ici commence le journal de marche . Il sera probablement identique pour les 15 jours à venir tant les journées sont répétitives… départ vers 6h pour cause de grosse chaleur, une omelette à 10 h , un pique-nique ou un restaurant vers 13h , puis la sieste , puis le linge à laver…. puis au lit après un repas frugal..on fera le point de nos bobos ,les jambes en l’airpour faire circuler le sang…on parcourra les news distraitement sur notre IPhone ( oui je suis snob et cela m’amuse! )

Certains dans leurs articles parlent de leur intériorité, de leur moi, de leur sur -moi, de leurs peurs… du lâcher prise… certains pérorent sur l’avantage de marcher pour son équilibre…. oui… le monde moderne est tourné vers son nombril, son bien être … très occupé à se photographier… à s’auto photographier , sur les réseaux sociaux …. le bras tendu faisant office de photographe ,on essaye de produire un beau sourire pour des gens qu’ils ne verront jamais dans un simulacre de séance photos ! Pathétique !

Aujourd’hui… 20 km. Eauze – Nogaro. Pas top top … pour celui qui marche. Le pèlerin, quant à lui , n’a pas le droit de se plaindre, il doit tout accepter en guise de repentance.. la canicule, les gites fermés pour cause de covid…. les routes goudronnées… des fois qu’ils seraient épargnés de tous les fléaux de l’existence grâce à son sacrifice !

Ciel d’orage qui ne vient pas
Sécheresse
Lac d’esturgeons
Clocheton de Manciet

2 Responses

  1. Christine Chateau

    Félicitations pour cette naissance !! Et pour avoir repris le chemin !!
    Bon été à vous deux !
    Sommes au bord du lac et avons passé du bon temps avec les amis qui se sont succédés
    De bonnes randonnées aussi !
    Maintenant c’est au tour de la famille avec les petites filles depuis hier soir 😍
    Bises

    • isabel

      Merci Christine…. je suis comblée… et pour le chemin…. à notre rythme. Nous vous embrassons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.