Gréalou-Limogne en Quercy 28 km

Classé dans : Via Podiensis | 0

L’étape:

Que l’étape Gréalou-Limogne en Quercy est longue et belle, à croiser dolmens sur le plateau des Causses, à longer les truffières, à parcourir des chemins ombragés… une nature olfactive qui vous dope et  vous nettoie de la pollution urbaine. 

Puis nous arrivons à la bifurcation. Lors de mon dernier passage, j’avais pris le GR65…Je crois que je n’en garde pas un grand souvenir. Je me rappelle d’un chemin de chèvres…dans une sente de calcaire.   C’était beau mais je ne voyais que mes pieds douloureux…Cette fois, nous sommes partis sur  le GR65 A. C’est une option intéressante, plus facile, plus verte ( en avril, tout est vert) mais qui nous fait contourner le village de Cajarc.Nous avons dû retourner sur nos pas pour rejoindre le centre du village.

Cajarc

 

Cajarc vu de Gaillac
De loin, Cajarc et le Lot

 

mais quand même , prendre son petit déjeuner sur la place de Cajarc, faire ses emplettes pique-nique…quel plaisir …Pays de Sagan, Pompidou et Coluche…(même s’il était d’un village à côté)

Gaillac

Le chemin est modifié et nous fait faire une petite boucle pour éviter la route. La prochaine fois, je continuerais sur la route…il faut savoir ruser pour avancer. Nous surplombons le Lot. 

On longe le lot, on le surplombe à Gaillac et on grimpe…je ne vous cache pas qu’on à un peu souffert…le cagniard était au rendez-vous.

En avril, le chemin n’est pas encore vraiment en service. Les points d’eau sont fermés. Je me suis laissée surprendre. Les 6 km qui vont suivre ont donc été un tantinet difficiles…sans eau et sans ombre…

Pause  baba cool à Saint Jean de Laur ( enfin de l’eau) et  et on arrive à Limogne en Quercy .

Hébergement

J’ai choisi le même gîte qu’en 2015: la maison du chemin. Les valeurs sûres …Accueil pèlerin par Marie et Yves, c’est propre, c’est agréable, c’est convivial . Au fourneau , Yves qui nous régale.

EnregistrerEnregistrer