Cluny- Cenves: 24 km

Et c’est parti ! Le soleil est au rendez-vous, il est 7h , le calme après la grande fête…

Visite de Cluny est rapide, un peu frustrant… il faudra revenir…

Premier tampon de créantiale… du diocèse…

très beau chemin champêtre.

Le chemin de Compostelle et le chemin d’Assise se rejoignent. C’est un signe . Nous croisons un pèlerin qui vient de Vézelay…

Nous surplombons de belles vallées et apercevons le village de Saint- Point, fief de Lamartine.

La chaleur va monter progressivement. Marie galope et je peine à la suivre.

Tramayes, gros bourg, nous dévoile un grosse maison ,appelé château , en ruine.C’est lundi et tout est fermé… sauf le PMU … pour nous rafraîchir.

Et puis grosse grosse grimpette jusqu’à Cenves , grosse chaleur aussi… une impression de déjà vue en 2015, quand les jambes n’avancent pas et que les pieds chauffent.

Arrivée au gîte communal de Cenves. Très beau gîte. Nous sommes HS!

 

Limogne en Quercy-Vaylats: 17 km

Classé dans : Via Podiensis | 0

L’étape

De Limogne en Quercy à Vaylats, il n’y a pas beaucoup de kilomètres et  nous profitons de chaque pas dans ce Quercy magnifique.

Cette période d’avril est très agréable pour marcher sur le chemin de Compostelle.

Ainsi, nous arrivons très vite à Varaire pour prendre un rafraichissement sur la place…Il y avait beaucoup de randonneurs…Dans le doute, j’ai téléphoné au couvent de Vaylats...complet…en insistant, ils nous ont trouvé une place…Le couvent a été racheté par un groupe immobilier.Il a été restauré et depuis mon dernier passage à perdu, un peu, de son charme. Néanmoins, nous avons été accueillis par un couple d’hospitaliers charmants. Nous retrouvons Patricia avec joie avec qui nous partageons notre chambre.

A noter, un grand parking pour garer sa voiture.

A noter aussi, un nouveau service de la malle postale qui aurait pu nous descendre la voiture de Conques.

C’est la navette de la malle postale qui nous remontera demain sur Conques.

On attend avec impatience les prochaines vacances pour continuer notre pérégrination sur le chemin de Saint Jacques.

 

Gréalou : incontournable gîte Écoasis

Classé dans : hébergements Podiensis | 0

S’arrêter à l’Écoasis

Les guides nous proposent un arrêt à Cajarc qui est à 10 km après Gréalou. Mais non!

C’est râlant de voir comme on suit les guides et leurs les étapes comme de bons petits soldats de Compostelle!

Entre les étapes, il y a des pépites et ces pépites étant toujours bien remplies, c’est la preuve que c’est L’Endroit pour reposer ces pieds.

La fois précédente, un orage m’avait obligée un arrêt à Gréalou…et là, j‘avais découvert le paradis.

6 raisons pour s’arrêter à l’Écoasis

  1. Comment vous dire…il y a quelque chose de spécial dans ce gîte dû à la personnalité d’Audrey et de Manu.
  2. Le gîte Ecoasis, c’est un superbe endroit, un gîte écolo, respectueux de l’environnement
  3. Une généreuse bibliothèque pour aller s’affaler dans le transat face à la superbe vue sur le  Lot.
  4. De bons repas préparer par Manu, sains, locaux..
  5. Une ambiance ressourçante, revigorante et de belles rencontres en perspective
  6. Un gîte confortable, bien organisé pour le pèlerin

C’est mon coup de coeur du chemin, ex aequo avec Bonté divine à Miradoux

Noter qu’il font parti du label les Haltes vers Compostelle , label qui ne m’a jamais déçue.

 

Figeac-Gréalou

Classé dans : Via Podiensis | 0

Une belle montée après Figeac !

Faycelles

Le village est un peu vide en cette période  donc pas de café sur la place au soleil…pour faire vacances…néanmoins le village est très bien restauré.

Béduer

En principe , le chemin évite Béduer et c’est tant mieux car s’il fait chaud, il y a une belle montée  sur la route…mais c’est dommage car le village est joli et nous permet de voir le château. C’est de Béduer que l’on prend la variante par le Célé…Aux dires des pèlerins qui l’ont fait, cette variante est tout simplement magnifique….Encore un chemin à découvrir!

Nous voulions manger un sandwich, grignoter un bout …pas de sandwich madame, me répond la serveuse…plat du jour…confit de canard, pommes salarrdaises, dessert….comment vous dire…nous avons eu beaucoup de mal à repartir….heureusement nous n’avions pas beaucoup à marcher pour rejoindre mon gîte, l’un de mes coups de coeur du chemin… 

Gréalou

Premier village du causse. Il y a une église romane que je n’ai jamais visitée…

Livinhac-Figeac:25km

Classé dans : Via Podiensis | 0

Une nouvelle journée et toujours ce plaisir indescriptible de marcher, d’humer la nature…les petits villages s’égrennent…Les chemins boueux ralentissent notre marche.

Chapelle de Guirande

La chapelle de Guirande m’émerveille toujours…

Après une longue période le long d’une départementale sans réel charme et sans ombre (à éviter de le faire en plein cagnard !), on passe par Saint Félix puis on arrive à Saint Jean Mirabel.

Je gardais un très mauvais souvenir de l’entrée dans Figeac de mon pèlerinage précédent et un peu par hasard, j’ai pris un autre chemin par Seyrignac.

Chemin pourtant balisé, très agréable qui descend un peu sec, en bleu sur le miam miam dodo, il débouche sur le Célé et le camping…et sur le gîte le chemin des Anges.

Une bonne douche puis une visite de cette charmante ville historique. Musée Champolion fermé le lundi…dommage…puis délicieux repas dans une brasserie, le Seth, rapport qualité -prix imbattable, un très très bon vin nous a été conseillé…on ne va pas maigrir !

Le chemin de Compostelle commence à Lugdunum !

Classé dans : Via Lugdunum | 0

La voie Lugdunum

Oui, le chemin de Compostelle commence à Lyon,…On ne le dit pas assez mais le chemin de Compostelle passe à Lyon…pourquoi bouder ce plaisir…commencer son pèlerinage à sa porte.

.Lyon- Le Puy  en Velay , sur le chemin de Saint Jacques devrait être un classique..Une obligation…une évidence !

Franchement, cette petite portion est magnifique…

Tout est au rendez-vous: la beauté des paysages, la gentillesse de ceux qui nous accueillent, un peu de  difficultés pour avoir  le goût de l’effort, la simplicité des lieux, l’humilité du pélerin devant la nature et les paysages, de l’histoire, la grande comme la petite…

Une petite merveille ce chemin que je souhaite réitérer …peut-être en essayant la variante qui longe la vallée de la Loire.

Conclusion

guide rouge lyon-le puy en velay
Guide publié par l’association Rhône Alpes des amis de Saint Jacques

C’est très très bien balisé. ! Bravo pour ceux qui s’en occupent .

Des accueils jacquaires et pèlerins peut être pas assez nombreux, il est nécessaire de  réserver la veille au soir.

Notez cependant un problème pour ce ravitailler en eau …

Le chemin évite les villages donc pas de bistrots,  ni de restos sympas…pour des casse-croûtes …

Le guide rouge est indispensable pour cette partie. Elle décrit précisément l’itinéraire , les points forts à visiter,  ainsi que les hébergements.

Ce guide peut être acheté sur le site de l’association des Amis de Saint Jacques Rhône Alpes.

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Les quatre chemins : Gîte Les quatre vents

Classé dans : hébergements Podiensis | 1

A 4 km de Labros…Le Gîte des Quatre Chemins est une halte privilégiées pour commencer l’Aubrac .

Ce fut une très bonne idée de s’arrêter ici.

Ne vous fiez pas à l’apparence de cette simple maison posée au carrefour de nul part…

Marie nous accueille dans des chambres propres, nous prépare un bon repas.

On se repose derrière la maison…

 

Le Villeret d’Apchier: les deux pèlerins

Classé dans : hébergements Podiensis | 1

Etape chez Lucette et Jean-Louis les 2 pèlerins…

Parfait…Un très bon accueil, un très bon repas, des chants…sur le chemin Lala et …Oultreiiiiia et souseia…du bon vin…une table pleine de pèlerins, quelle ambiance..et en plus la visite de la maison de la béate mais chute je n’en dis pas trop pour vous donner l’envie…

 

sac-coquille-compostelle

De mon pèlerinage

Classé dans : Camino Francès | 3

Ce petit blog a été fait sur mon téléphone , le soir , selon les connexions.il y a quelques coquilles…je prendrai le temps de les corriger.
Il avait pour finalité de donner des nouvelles , de tenir un carnet de route…de rassurer mes parents.
Je ne souhaitais surtout pas faire une performance, relever un défi ou fanfaronner 🙂
Je voulais faire le pèlerinage de Compostelle. J’avais des choses à dire à Saint Jacques !

Quelle aventure…
Mon pèlerinage prend fin.
Jean Paul II nous dit : « le pèlerinage symbolise notre vie. Il signifie que vous ne voulez pas vous installer, que vous résistez à tout ce qui temps à émousser votre énergies, à étouffer vos questions, à fermer votre horizon.
Il s’agit de se mettre en route en acceptant le défi des intempéries , d’affronter les obstacles et de persévérer jusqu’au bout. »

Mon pèlerinage m’a ressourcée , fortifié ,fait grandir..
J’ai butiné de l’esprit Saint dans les églises. Je suis allée à la rencontre des premiers chrétiens. J’ai rencontré beaucoup de pèlerins : des catholiques, des pratiquants, des pas pratiquants, des agnostiques, des païens mais tous animés d’une espérance, d’une foi …
J’ai pensé à vous tous, prié beaucoup…

Merci merci à mon mari chéri pour cette trêve de presque de 2 mois… C’est une chance exceptionnelle …le plus beau des cadeaux.
Merci à vous tous qui m’avez laissé d’adorables messages.
Merci à mes compagnons de routes qui m’ont aidés à poursuivre le chemin.
Merci à Michelle qui m’a donné un petit pot de calendula pour réparer nos pieds abîmés.
Merci aux hospitaliers qui nous ont accueillis.
Merci à Stéphane du gîte Bonté Divine, Charlotte du gîte le champs des étoiles à Condom, geff et Lily à Sauvelade du Gîte le Grillon , le gîte du rempart à montreal sur Gers…

Merci

 

 

Étape 31: Aroue- Ostabat

Classé dans : Via Podiensis | 0

Quelle merveilleuse journée…
De beaux paysages, de belles églises, un beau chemin passant dans de magnifiques forêts…
Sans doute une des plus belles étapes de la voie Podiensis.
Des coups de cœur : La Chapelle Olhaïby, , La Chapelle d’Harambeltz rachetée par 4 familles pendant la révolution, chapelle du 12ème, Ostabat avec la venue deThomas et Claire qui m’a réjouie, rebooster… Vous me manquez tous !
Petit gîte sans prétention et petit repas pèlerin …

 

Étape 30: Soulevade-Aroue

Classé dans : Via Podiensis | 0

En fait, nous sommes à quelques km d’Aroue

Passage à Navarenx : petite ville fortifiée
Nous sommes en pays basque
Le chemin emprunte des petites routes, des chemins entre des cultures
De plus en plus , Nous trouvons de petites haltes pour pèlerins qui nous proposent de l’eau fraîche, des gâteaux…sur la photo suis pas souriante car j’ai perdu mon béret! Et de plus, Je me suis trompée de chemin en rajoutant des km inutiles!

Arrivée tardivement au gîte Bellevue

 

Étape 23: condom Montréal sur Gers

Classé dans : Via Podiensis | 0

La chaleur est revenue… Nous décidons de couper l’étape en deux pour reposer les pieds qui commencent à chauffer.
Étape à Montréal sur Gers. C’est tout mignon
Il y a beaucoup de pèlerins et de tous les pays !
C’est très sympa
On est tous sous le choque de ce nouvel attentat
Nous mettons des petites bougies dans les églises que nous rencontrons …
Encore un gîte au top: le gîte des remparts
17 euros la nuitée et 9 € le repas confit de canard …

 

 

Étape 21 : Miradoux – Lectoure

Classé dans : Via Podiensis | 0

Nous quittons « Bonté Divine  » avec regret après un bon petit déjeuner…
Sur la place… Suis attirée par une belle maison… Comme les maisons sont belles dans le Gers ! J’y aurai bien vu ma famille dedans!

Beau chemin, temps très frais , pas alerte, rythme rapide… Trop rapide car à 13 h nous étions arrivés à l’étape !

On en profite pour se reposer , soigner les pieds

 

Étape 20: Malause-Miradoux

Classé dans : Via Podiensis | 0

Départ à 7 heures 30 pour éviter la canicule!
Mais ce matin, il pleuvait…et il a plu jusqu’à 12h
Le temps nous a permis de tester nos chaussettes imperméables , les super sealskinz…
Testé et approuvé sauf qu’après 6 heures de marche ,le pied macère un peu …donc ampoules pour Margaux….
Testé aussi nos nouvelles membranes imperméables -respirantes : très efficaces
Nous avons longé le canal de la Garonne et sommes arrivées à Auvillar .
Coup de cœur pour Saint Antoine du pont d’Aratz
Cité templière de toute beauté, belle église du 12ème
25km parcouru : beaucoup de routes goudronnées

Gîte à Miradoux et quel gîte : accueil plus que sympa,lieu magnifique, repas délicieux …. »Bonté divine » c’est le nom du gîte ,que c’était formidable.

 

Étape 19 : Moissac -Malause

Classé dans : Via Podiensis | 2

Et c’est reparti sur la voie Podiensis
C’est année Margaux m’accompagne jusqu’à Saint Jacques …
J’ai quitté la canicule de Lyon pour retrouver un temps tout à fait supportable.
Petite mise en jambe le long du canal de la Garonne pour aller coucher dans un petit village à 10 km de Moissac

C’est lundi, tout est fermé, pas un pèlerin à l’horizon et le gîte en face du bureau de tabac …un peu tristounet!

 

Étape 18: Lauzerte-Moissac

Classé dans : Via Podiensis | 4

Très bel accueil du camping le grenier des cœurs.
Nous avons planté notre tente entre des yourtes.
14 euros l’emplacement pour 2. Sanitaires vieillots mais propres. Repas frugale.
Le sac de Margaux trop lourd, nous avons utilisé un service de portage de bagages. Cela soulage quand on est fatigué !efficace les transports Claudine.
7 euros le service!

Le chemin est très beau, varié.nous passons devant de belles chapelles du 12 ème.
Margaux boitouille. Elle est en basket!
Je ressens une douleur au pied! Bizarre! Je me croyais vaccinée.
Traversée d’un village pas trop chouette: Durfort Lacapelette. En fait l’étape va être moins agréable à partir d’ici.
Malgré les beaux platanes qui longent la départementale, probablement les marques du passage des troupes de Napoléon ( à vérifier dès mon retour), l’étape va se terminer en calvaire. Du goudron, de la route et une interminable entrée dans Moissac.
Mais quelle récompense une fois arrivée, une merveilleuse abbatiale.
Le gîte La petite Lumière , tout en haut de la ville, nous accueille et nous posons notre tente dans leur jardin
Quelle belle vue! Fantastique accueil comme on les aime.

Cela sera ma dernière étape.La suite l’année prochaine.
J’aurai parcouru 400 km. Il m’en reste 317 pour finir la voie Podiensis.
Mes devoirs familiaux m’appellent. Je pense que Moissac est une belle fin d’étape.