Tinéo-Samblismo

Classé dans : blog sur mes chemins | 0

L’étape est courte et stratégique ! Demain nous passons par l’hopitales! Faut le dire comme si on disait demain on fait l’everest ! Nous sommes une douzaine à coucher à la dernière auberge de la bifurcation qui nous amène au nirvâna!

-T’as pris quoi pour tenir le coup? Des bananes, des fruits secs….Et trois litres d’eau…

-Et toi Isabel ? Heu… j’ai oublié le ravito… je parlais anglais avec le Lituanien. Dans mon sac il me reste une barre énergétique de spiruline , un concentré d’énergie….. je pourrais vous faire du café en échange d’une banane !

Tout le monde se prépare à l’impossible….. je ne sais pas trop à quoi m’attendre ! Même pas peur…. faut dire que nous avons avec nous Thomas de Suède, 72ans, habitué à marcher dans les montagnes Suédoises en hiver…. alors les Asturies… …

La journée…. comme d’habitude… on monte progressivement dans la cordillère….. c’est toujours aussi beau . Il fait froid et il y a du crachin. J’ai beaucoup parlé aujourd’hui…. je n’ai pas tout compris….. mais je montre que moi petite française je parle anglais, italien, allemand et de mieux en mieux espagnol! ….suis super fière !

À la sortie de Tinéo, belles maisons colorées et pèlerins attroupés

Le chemin

La pérégrination va se terminer dans la bruyère.

À l’auberge, convivialité de rigueur.. je partage ma chambre avec Sylvia ,( Sylvia, si tu passes par là, tu ronfles encore plus que les québécois ! )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.