Sur le sentier d’Abraham- 4 de Tal al qamar à Bethléem

Classé dans : Le sentier d'Abraham, Me suivre, terre sainte | 0

La veille, on nous a dit : pas de walk . Le taxi ! tomorrow il pleut ! Nous , on obéit! On ne connaît pas les caprices du ciel palestinien! On ne veut pas créer de vagues… shukraan jazilaan … tu speak Arabic … j’essaie.. je commence.. question de politesse culturelle.. 4 mots c’est un début! Suffisant pour mendier un sourire, une connivence communicationelle… très important… c’est très difficile l’Arabe, les sons me sont inaccessibles! Je ne les entends pas ! J’ai une surdité phonologique! Enfin bref , suis française old school et pas très douée pour les langues ..mais je peux faire illusion en anglais , en italien, en espagnol, en allemand, en hébreux et en arabe .. avec l’accent français !

Ce matin on se les gèle, on pète de froid, alors on prend le temps car on nous a dit , la veille, « taxi » doctement ! Et bien non .. pas taxi fait beau … walk! Alors on part pour Bethléem à pied… c’est tout droit a-il dit nous montrant vaguement une direction ! En fait… personne ne connaît le Masar Ibrahim al Kalhil , le Compostelle palestinien … j’ai bien vu qu’en partant la flèche partait de l’autre coté…

Le gîte
Quelque part !

En fait, nous avons pris une route, traversé le village al shawarara et j’ai bien aimé car c’était une autre Palestine avec de très belles maisons comme des plus modestes, des femmes adorables, des curieux qui nous dévisageaient …. un peu avant Beit Sahour, nous avons pris un mini bus taxi qui nous a conduit vers notre guesthouse tenue par des femmes du syndicat de l’union femmes…

Bethléem

Nous créchons à Bethléem ! Plus particulièrement à Beit Sahour … l’endroit où les bergers ont entendu les anges chanter … gloria in excelcis deo.. mais le site ferme à 17h30 et nous avons manqué de temps …

Préalablement, visite de l’église de la nativité. La pèlerine est émue ! Église des croisés toute propre , petite porte pour une si grande église ! . Ensemble magnifique. J’essaie de tout bien mémoriser. Puis c’est la file d’attente… pas très priante… un peu chahutante… voire bousculante. Je n’ai pas vu la grotte mais l’étoile ! Et forte de mon expérience Saint Sépulcre , je m’agenouille et en 2 secondes chrono, balance à notre petit Jésus adoré une sorte de fulgurance intentionnelle ! Peux pas vous expliquer… mais là haut , il a compris ! Pas question de méditer son chapelet ! De toute façon, il y a un garde qui hurle de remonter car c’est la messe des arméniens !

L’église de la nativité
Une belle nativité
Dessous est né notre sauveur…

L’église Sainte Catherine avec son petit cloître et ses souterrains . Saint George sans s est le saint patron des palestiniens chrétiens symbole de la résistance et héros local qui s’est opposé à la persécution de ses compagnons chrétiens en Terre Sainte.on le retrouve un peu de partout sur les frontons des maisons.

Et puis il y a ce mur, cet apartheid… les accords d’Oslo qui nous reviennent en pleine figure… la politique, la guerre, le conflit… la complexité d’une situation…. difficile émotionnellement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.