De Montverdun à Saint Georges Hauteville

Une étape en demi-teinte: au petit matin , je découvre que l’on m’a piqué mes belles chaussettes Monet anti ampoules, encore un truc de fou!

chaleur accablante pour ce mois d’octobre, beaucoup de goudron et de traversées de lotissements. C’est une étape de transition qui nous permet néanmoins de découvrir de belles choses.

En bref,

Somptueux lever de soleil sur le prieuré de Montverdun. Lieux exceptionnel, photogénique, romantique et sacré. Dans l’église se trouve les reliques de Saint Porcaire , Saint qui combattit les sarrasins et qui se fit énucléer à la fin de sa vie. Saint Porcaire, Saint Jacques le Matador.. on est bien sur Compostelle!

Puis le chemin surplombe la Loire que nous distinguons de temps à autre.

On passe par Champdieu où l’on découvre encore un patrimoine roman plutôt cistercien, avec une belle crypte

En direction de Montbrison, le chemin est beau malgré un soleil de plomb.

L’arrivée sur Montbrison ,fastidieuse , à 14h un samedi , nous n’avons pas trouvé de restaurant ! Personne ne voulait nous servir. On atterrit par hasard au monastère des Clarisses qui nous offre le café, du repos et des prières…

merci à sœur Geneviève pour son accueil.

Du coup, on est au taquet pour finir l’étape.

L’étape aurait dû faire 25 km selon le guide. Le GPS en indique plus de 27!

Et puis mince pour mes belles chaussettes , elles vont me manquer!

On avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.