Jour 17: Aoste – Chatillon

L’étape était annoncée longue , 30 km, et difficile, des dénivelés négatifs et positifs importants… c’est une étape de montagne traditionnelle…. ce matin le soleil et la chaleur seront au rendez-vous…

Départ à 8 heures dans une ville qui se réveille… on apprécie la grande place vide de l’hôtel de ville puis passage par la porte Prétorienne et enfin l’Arc d’Auguste.

Nous sommes dans la Gaule Cisalpine peuplée par les Salasses, des celto-ligure. Pendant la deuxième guerre punique, ils se sont alliés aux carthaginois … les Salasses ont résisté aux romains et les romains se sont organisés face à cette résistance. Cet aparté fait, Aoste est pleine de surprises avec les stations de ski à 17 minutes par un funiculaire…

Place de l’hôtel de ville.

les portes prétoriennes
L’Arc d’Auguste

Le chemin va grimper dans la montagne et traverser de jolis villages de montagne.

A Clapey, nous avons marché presque 26 km, séance de papotage avec des Valdôtains qui nous conseillent de prendre un chemin face à la jolie chapelle…. et d’aller récupérer la piste cyclable le long de la rivière. Pour éviter les pentes raides! Et puis après 5 km, vous êtes arrivées ! … 5 km … pas certaine. Ce fut lcerte plat mais long, très long !Cela fait presque 8 h que nous marchons . Margaux est brûlée . J’accuse le coup ! Nous arrivons à 18h à Châtillon devant le couvent des capucins…

….je n’arriverai pas à l’entrée car là, à deux pas , ma cheville lâche, une douleur intense…. pétrifiée… je ne peux pas me relever. Les passants me portent , les capucins m’apportent de la glace, je prends des médocs, je mets un patch de flector, de la glace encore et encore . la cheville est gonflée. Une belle entorse qui cette fois ci m’empêche de marcher. Je dis cette fois ci car à Aigle, je m’étais déjà tordue la cheville mais aucune douleur ! Et j’avais continuer !

Je suis sur le chemin du retour sur Lyon, dans le train. Soigner cette cheville pour repartir. Cela tombe à pic ! Élection européenne, fête des mères…. je ne pouvais pas rater ces moments importants ! J’espère repartir la semaine prochaine. Aujourd’hui , Sainte Rita…J’ai bien le sentiment qu’il faudra un miracle pour que je reparte…

3 Responses

  1. Boyet

    Ah non Isabelle ! Cette foutue cheville
    On t’attends mercredi à la maison comme c’était prévu pour Bruno
    Nous t’embrassons
    Sylvie et jean Yves

  2. Chateau Christine

    Non ….!
    repos forcé !
    trop bête !…
    tes photos sont magnifiques et je suivais ton aventure quotidiennement !
    Margaux est rentrée avec toi ? c’est sympa de vivre cette marche mère et fille
    Bises à vous deux
    bien amicalement
    Christine

    • isabel

      Bête forcément… je reprends des forces et repars très vite sur la via Francigena amputée de quelques étapes…. merci les copines de suivre mes pérégrinations.Margaux rentre avec moi. Elle est toute brûlée! En fait , on a bien dérouillé sur le chemin de Saint Pierre… !A très vite!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.