Vers Rome : Lyon – Montluel-Pérouges

 Marcher sur la voie Lugdunum,  y recharger ses batteries, prendre le temps de prier et de méditer,  quasi chaque semaine, est devenu une véritable hygiène de vie. Je prends un bus à Gorge de Loup qui me conduit à Thurins et de là, nombreuses sont les ballades jacquaires pour quelques heures ou quelques jours! Je connais presque  chaque petits centimètres de cette portion, celle de Lyon à Saint Galmier  voire jusqu’au Puy en Velay. Je marche les yeux fermés, le balisage est tellement précis, aucun risque de se perdre !Et quel plaisir ! Cette fois-ci, je découvre, pour ce pèlerinage, une nouvelle portion de la voie Lugdunum : Lyon – Genève.

L’étape pourrait débuter  à l’église Saint Nizier. Cependant , partant pour Rome , j’ai souhaité obtenir la bénédiction de mon pèlerinage  par le diocèse pour être en confiance et pour revêtir l’esprit  pèlerin…mais aussi parce que j’ai la trouille  et que je veux être certaine que Saint Jacques et Saint Pierre  adouciront mon voyage. Sachez que le diocèse de Lyon bénit les pèlerins  à la messe de 9h  à la cathédrale Saint Jean Baptiste.N’hésitez pas à leur téléphoner pour informer le prêtre de votre souhait …

Et puis direction les quais du Rhône… Vous ne trouverez pas de coquilles (jacquaire) sur les bords du Rhône. On pourra les apercevoir après la passerelle de la Paix….A vous de les repérer. Ce fut un plaisir de marcher au petit matin le long des berges. Pour une lyonnaise, ce fut une première.! Je vous embarque dans ma promenade…

De la passerelle de la Paix
Saint Maurice de Beynost

  1. Louis l'humain

    Bisous maman je t’aime. Bon chemin. deus volt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.