Cenves-Gros Bois : 18 km

Une bonne nuit réparatrice , un petit déjeuner succinct fait de fromage de chèvre,de pain de seigle et d’abricots séchés et nous revoilà repartis sur le chemin au petit matin.

Les muscles sont douloureux, les psoas tendus et malheureusement ,la veille, je me suis cognée un orteil contre une latte de bois de la terrasse du gîte.Ce matin, je constate qu’il est gonflé et noir. Je tente une atèle de fortune.

Marie a très mal derrière les genoux. Cela sent la tendinite !

J’analyse la marche d’hier. Je ne comprends pas le temps qu’on a mis, ni la fatigue pour une étape moyenne. En tout cas, j’ai réussi à dégoûter Marie. L’espoir de faire Shikoku s’éloigne.Pour me faire pardonner , une petite étape de 12 km… et repos cette après-midi.

La marche est jolie.Une belle campagne, des chemins ombragés.

Saint-Jacques-les-Arrêts

Arrivée dans ce charmant village du Haut-Beaujolais assez rapidement. Et dans l’églises, découverte des fresques de Fusaro, peintre lyonnais, que j’aurai dû connaître ou que j’ai oublié… de style pompier lyonnais, avec une pointe de Bonnard… j’ai beaucoup aimé…

mais là, Marie , partie chasser le Pokémon à la mairie, revient avec Christiane qui nous ouvre sa maison, nous prépare un petit déjeuner requinquant. Puis Gérard son mari, puis Aline la marcheuse de Compostelle… quel bon moment, touchant .Merci pour votre accueil chaleureux, soyez assuré de mes prières sur ce chemin de Compostelle.

Gros-Bois

On passe à Ouroux vers 13h… C’est charmant bien qu’un peu vide en cette heure

puis grimpette jusqu’au gîte… le château de Gros-Bois.

Bon, nous, nous sommes au gîte dans la ferme , gîte qui possède tout ce qui faut pour ceux qui souhaitent faire leur cuisine. (14 euros la nuit. )J’ai choisi la demi- pension au château… et avons été reçues… comme des princesses Merci Jean-Robert et Marick. Et encore une fois de belles rencontres, hollandaises pour cette soirée. On se couche tard… euh! Pas rassurée le retour chez les manants? 10 mètres dans le noir… mais quel bon moment…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.