Oviedo- Grado

Classé dans : camino primitivo, Me suivre | 2

Il y a toujours quelque chose d’égoïste de partir comme cela, sur le chemin… je laisse mon mari qui travaille, mes enfants, mes grands enfants, mes parents fous d’inquiétude malgré mon grand âge ! Je vous aime tous très fort . Je vais revenir forte , pleine d’énergie….

8h du matin, je suis sur la grande place et déjà je papote avec Thomas de Southampton… je papote tant que je ne vois pas que je suis sortie de la ville…. je ne verrais pas les merveilles pré-romanes….

Cela grimpe, cela grimpe fort….

Oviedo dans les nuages
Les horéos

Le chemin est magnifique. Beaucoup de montées ! Et je peine! Et puis je rencontre les québécois, Pierre et Normand. Et puis je rencontre Thomas le suédois… Catherine, l’allemande, Thomas un français Sylvia d’argentine… …. un groupe se constitue….c’est attendrissant, c’est grégaire, c’est Compostelle… cela me manquait tellement ce petit monde qui s’émerveille devant la nature, qui marche à s’en faire des ampoules, des tendinites… un monde à part !

Quelques photos…

maisons bleues pétantes

Je ne vous cache pas que cela fut difficile. Une étape à 24km qui selon les GPS de tous était de 29 km!

Petite chapelle
Un peu de p’luie

J’ai trouvé une place en albergue municipale… mon premier dortoir. Il est plein! Il y a du monde!

Avec du recul, j’aurais du prendre le temps de visiter Oviedo , les églises pré-romanes San Julián de los prados et Santa Maria del Naranco… une prochaine fois

2 Responses

  1. Sylvie Boyet-Malignac

    Encore de très belles photos ! Très bonne route Isabelle
    À bientôt
    Sylvie

    • isabel

      Merci Sylvie pour tes encouragements. J’espère bien t’y emmener un jour ! bise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.