Gréalou : incontournable gîte Écoasis

Classé dans : hébergements Podiensis | 0

S’arrêter à l’Écoasis

Les guides nous proposent un arrêt à Cajarc qui est à 10 km après Gréalou. Mais non!

C’est râlant de voir comme on suit les guides et leurs les étapes comme de bons petits soldats de Compostelle!

Entre les étapes, il y a des pépites et ces pépites étant toujours bien remplies, c’est la preuve que c’est L’Endroit pour reposer ces pieds.

La fois précédente, un orage m’avait obligée un arrêt à Gréalou…et là, j‘avais découvert le paradis.

6 raisons pour s’arrêter à l’Écoasis

  1. Comment vous dire…il y a quelque chose de spécial dans ce gîte dû à la personnalité d’Audrey et de Manu.
  2. Le gîte Ecoasis, c’est un superbe endroit, un gîte écolo, respectueux de l’environnement
  3. Une généreuse bibliothèque pour aller s’affaler dans le transat face à la superbe vue sur le  Lot.
  4. De bons repas préparer par Manu, sains, locaux..
  5. Une ambiance ressourçante, revigorante et de belles rencontres en perspective
  6. Un gîte confortable, bien organisé pour le pèlerin

C’est mon coup de coeur du chemin, ex aequo avec Bonté divine à Miradoux

Noter qu’il font parti du label les Haltes vers Compostelle , label qui ne m’a jamais déçue.

 

Figeac: Le gîte chemin des anges

Classé dans : hébergements Podiensis | 1

Une bonne adresse

Le chemin des anges…Quelle bonne adresse, surtout quand vous arrivez de la rive du Célé…c’est un peu avant le pont…

Il s’agit d’ une belle maison bourgeoise.  L’accueil  est chaleureux et attentif. Le  gîte est confortable, décoré avec goût, agréable et propre. 

Vous trouverez des chambres pour des couples ou des chambres à partagées…

Sur le miam miam dodo, il était noté  demi-pension  mais on ne nous l’a pas proposée nous sommes allés déambuler dans le vieux Figeac mais on aurait pu le demander. Le petit déjeuner se prend dans la salle à manger avec des douceurs fait maison.

Un havre de paix…

Et puis…

J’ai testé  en 2015 également Le coquelicot dans le centre ville, à deux du vieux Figeac. Je me souviens d’un accueil très bienveillant, d’un bon couscous et d’un petit déjeuner délicieux. Pas de bol, cette année là, la canicule a assommé plus d’un pèlerin…la chaleur dans les chambres était étouffante…

Saint Côme d’Olt: le couvent de Malet

Classé dans : hébergements Podiensis | 0

Le couvent de Malet…juste avant Saint Côme d’Olt…et tant mieux car les jambes commençaient à se fatiguer.

C’est propre, moderne…beaucoup de monde…beaucoup de pèlerins…il y a des chambres pour deux et des dortoirs…

C’est tout confort…

Le lendemain, il y a un raccourci au fond du jardin

Les quatre chemins : Gîte Les quatre vents

Classé dans : hébergements Podiensis | 1

A 4 km de Labros…Le Gîte des Quatre Chemins est une halte privilégiées pour commencer l’Aubrac .

Ce fut une très bonne idée de s’arrêter ici.

Ne vous fiez pas à l’apparence de cette simple maison posée au carrefour de nul part…

Marie nous accueille dans des chambres propres, nous prépare un bon repas.

On se repose derrière la maison…

 

Bigose : Les granges de Bigose

Classé dans : hébergements Podiensis, Via Podiensis | 1

C’est une halte pas très Compostelle…C’est un cadeau pour nos trente ans de mariage…c’est beau, élégant, chic, gastronomique…bref je l’avais repérer…j’aime cette adresse. Les chambres sont belles mais vous trouverez également un gite avec des dortoirs. Le bémol c’est l’absence de machine à laver pour les randonneurs/pèlerins…Bref , les Granges de Bigose , une halte méritée

Les Faux : L’Oustal de Parent

Classé dans : hébergements Podiensis | 1

En dehors du chemin…Un long chemin qui descend vers ce hameau…Quand tout est complet dans les environs, c’est une adresse à noter.

Le gîte est un accueil de cavalier.Un grand dortoir, un repas simple dans un beau cadre, c’est propre…

Le matin, il y a un petit raccourci pour rejoindre le chemin…

DP: 33€

Plus d’infos et réserver

 

Monistrol d’Allier: Le Repos du Pèlerin

Classé dans : hébergements Podiensis | 2

Le gîte : Le repos du pèlerin.

Juste après le pont d’Eiffel…cela tombe à pic après les grimpettes de la journée.Pas besoin de grimper tout en haut du village. Croyez-moi c’est important.

Choisissez les chambres pour un peu de confort mais les dortoirs sont très bien aussi !

Par contre le repas du soir, hum…avis aux gourmands…c’est délicieux, c’est frais, c’est bon…belle ambiance …belle tablée…

 

La première fois j’étais allé à la Tsabone… c’est bien aussi…mais j’ai vraiment préféré le repos du pèlerin

 

Le Villeret d’Apchier: les deux pèlerins

Classé dans : hébergements Podiensis | 1

Etape chez Lucette et Jean-Louis les 2 pèlerins…

Parfait…Un très bon accueil, un très bon repas, des chants…sur le chemin Lala et …Oultreiiiiia et souseia…du bon vin…une table pleine de pèlerins, quelle ambiance..et en plus la visite de la maison de la béate mais chute je n’en dis pas trop pour vous donner l’envie…

 

Montbonnet: La grange

Classé dans : hébergements Podiensis | 1

C’est une très bonne idée de commencer tout doucement, de prendre son rythme et de ne pas courir à Monistrol dès le premier jour…le chemin c’est prendre son temps pour ré-apprendre à s’étonner, s’émerveiller devant la simplicité …

Nous nous sommes arrêtés au Gîte la grange.

Très bien , très propre…une belle vue pour farnienter, un bon repas…

D’autres pèlerin m’ont parlé du gîte la Barbelotte…ils semblaient enthousiastes ….

Aroue: le gîte de Bellevue

Classé dans : hébergements Podiensis | 0

En fait un peu avant Aroue, le gîte de Bellevue.
On doit traverser un grand pré avant d’arriver dans une grande demeure style maison de famille qu’on rêve d’avoir !
Une belle piscine mais malheureusement le temps pas top!
Ici on se fait sa popote. La propriétaire ,79 ans nous explique que nous devons prendre dans la réserve ce dont on n’a besoin pour le repas.
Pour 34 euros à deux nous dormons dans une belle maison et nous concoctons un bon repas .